Association de la francophonie à propos des femmes en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques

Au sujet de l'AFFESTIM

Historique

Cette nouvelle association a été créée pour donner suite à une résolution des participantes à la Table-Ronde du Québec, lors de la conférence ICWES 12 (International Conference of Women Engineers and Scientists), à Ottawa, en juillet 2002. Des participantes du Mouvement international pour les femmes et l'enseignement des mathématiques (MOIFEM, 1986-2003), de la Chaire CRSNG/Alcan (1997) et de la Chaire Marianne-Mareschal (1998) ont exprimé le désir de faire front commun pour renforcer leurs activités à travers le Québec, le Canada et la francophonie en général. Elles ont souhaité se regrouper en devenant membre d'INWES (International Network of Women Engineers and Scientists), réseau mondial des femmes en STIM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques). Ce réseau, lancé par un comité International à l'initiative de femmes canadiennes pour concrétiser une résolution de la Conférence mondiale sur la science de l'UNESCO (Budapest, juin-juillet 1999), comprend plusieurs associations reconnues comme American Association for the Advancement of Science (AAAS), Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE), Society of Women Engineers (SWE), The Women's Engineering Society (WES), etc.

Dès l'automne 2002, un Comité organisateur tripartite est mis sur pied pour établir les assises d'une Association dans laquelle les femmes et leur rapport aux STIM seraient pris en compte. Il s'agit de Louise Lafortune (MOIFEM), professeure, Université du Québec à Trois-Rivières, de Claire Deschênes, (Chaire CRSNG/Alcan), professeure et ingénieure, Université Laval et de Marie Bernard (Chaire Marianne-Mareschal), professeure et ingénieure, École Polytechnique de Montréal.

Le 31 octobre 2003, lors du colloque tenu à Trois-Rivières sur le thème Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques : des réflexions et des actions pour la relève, l'AFFESTIM était lancée et recueillait l'adhésion de membres du Nouveau-Brunswick, de Nouvelle-Écosse, d'Ontario et du Québec lui conférant, par le fait même, son caractère national.

© 2004-2006 - AFFESTIM
Haut de la page | Plan du site | Pour information | Webmestre